opiniâtreté

opiniâtreté

opiniâtreté [ ɔpinjatrəte ] n. f.
• 1528; de opiniâtre
1Vx Attachement obstiné à une opinion. entêtement, obstination.
2Mod. Persévérance tenace. constance, détermination, fermeté, résolution, ténacité , volonté. Travailler, lutter, résister avec opiniâtreté. acharnement. « Avec l'opiniâtreté, l'on vient à bout de tout » (Stendhal). Caractère opiniâtre. Opiniâtreté d'un effort.
⊗ CONTR. Faiblesse, mollesse, versatilité.

opiniâtreté nom féminin Littéraire. Volonté, persévérance tenace, acharnement, obstination : Recherches conduites avec opiniâtreté.opiniâtreté (synonymes) nom féminin Littéraire. Volonté, persévérance tenace, acharnement, obstination
Synonymes :
- entêtement
- fermeté
- persévérance
- résolution
- ténacité
Contraires :
- velléité

opiniâtreté
n. f. Volonté persévérante, tenace.

⇒OPINIÂTRETÉ, subst. fém.
A. —[Correspond à opiniâtre A]
1. Vieilli. [Avec gén. une connotation péj.] Attachement obstiné à une ou des opinions. Une sorte d'habitude de foi que les protestants avoient conservée en quittant l'église catholique, se combinant avec l'orgueil et l'opiniâtreté propre aux sectaires, fit que chacun d'eux embrassa les opinions qu'il s'étoit faites, et les défendit avec une indomptable énergie (LAMENNAIS, Religion, 1826, p.204). Ce matelot, cet ouvrier, ce philosophe, ce parvenu du travail, très simple en apparence, n'était pas du tout simple au fond. Il avait ses contradictions et ses opiniâtretés (HUGO, Travaill. mer, 1866, p.119).
2. P. ext. Volonté tenace, détermination dans les idées ou le comportement. Il n'avait cédé que pas à pas, bataillant à chaque réduction, s'entêtant sur certains chiffres. Mais, sous l'opiniâtreté froide qu'il montrait, une colère grandissait en lui (ZOLA, Terre, 1887, p.32):
1. Elle s'avança vers Antoine. Sa souplesse était provocante; mais il restait toujours, sous ses gestes fringants, quelque chose d'un peu sec, où se trahissait une violente opiniâtreté, corrigée, assouplie par une longue habitude de séduire, et de séduire par la douceur.
MARTIN DU G., Thib., Consult., 1928, p.1077.
Avec opiniâtreté. Opiniâtrement. M. Littré résiste, objecte son dictionnaire qui absorbe tout son temps, promet de se consacrer sans réserve, dès qu'il l'aura achevé, à la tâche que Mme Comte lui demande de s'imposer. Celle-ci insiste avec opiniâtreté, faisant appel à la reconnaissance qu'il doit au fondateur de la philosophie positive (PASTEUR ds Travaux, 1882, p.426).
3. Continuité, constance (dans une tâche physique ou intellectuelle). Synon. persévérance. Lorrain a de l'esprit, de la vivacité, l'expression soudaine et juste; peu de suite dans l'esprit, peu d'opiniâtreté dans le travail (MICHELET, Mémor., 1822, p.209). M. Thoiron, qui était né à Clermont, avait gardé de son origine paysanne une remarquable opiniâtreté dans le travail (ARLAND, Ordre, 1929, p.123):
2. ... je ne serais pas embarrassé, non plus que vous d'établir ses mérites littéraires [de Zola], l'opiniâtreté de son effort, sa connaissance de la technique du roman.
BARRÈS, Cahiers, t.6, 1908, p.280.
En partic. Acharnement, détermination (dans un conflit armé). De part et d'autre le combat s'était soutenu avec une opiniâtreté sans exemple dans l'histoire (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t.2, 1870, p.474). L'opiniâtreté des combats livrés par la 6e armée, les efforts imposés aux troupes, la ténacité et le sang-froid de son chef obtinrent cet immense résultat (JOFFRE, Mém., t.1, 1931, p.413).
4. Au fig. Permanence, constance d'un phénomène, d'un trait de caractère, d'un sentiment. Les lettres de mon pauvre père ne me font pas le même bien, je souffre de sa tristesse et de l'opiniâtreté de son imagination (J.-J. AMPÈRE, Corresp., 1826, p.395). Le chagrin me suffoque... tant de menaces accumulées; tant de déceptions, depuis tant d'années; l'opiniâtreté diabolique de ma mauvaise fortune (BLOY, Journal, 1894, p.145).
B. —[Correspond à opiniâtre B] P. anal.
1. Entêtement, obstination d'un animal. Les écrevisses cherchaient à fuir, se cachaient dans l'herbe, se cramponnaient aux broussailles, parfois avec tant d'opiniâtreté qu'il fallait leur arracher la patte (ARLAND, Ordre, 1929, p.96).
2. Persistance d'un phénomène naturel. Si je dirigeais ma route dans le canal, je serais forcé de la suivre jusqu'à sa sortie dans la mer d'Okhotsk, à cause de l'opiniâtreté des vents de sud qui, pendant cette saison, règnent constamment dans ces parages (Voy. La Pérouse, t.3, 1797, p.27).
3. PATHOL. Persistance, résistance d'un mal, d'une atteinte pathologique. La toux a perdu de son opiniâtreté; elle va se consumant dans la chaleur qui m'enveloppe (M. DE GUÉRIN, Corresp., 1836, p.247).
Prononc. et Orth.: [] et [-nja-]. Ac. 1694 et 1718: -astreté; dep. 1740: -âtreté. Étymol. et Hist. 1528 (JEAN DU BELLAY ds Ambassades en Angleterre, éd. V.-L. Bourrilly et P. de Vaissière, p.498); 1680 p. ext. opiniâtreté de maladie (RICH.). Dér. de opiniâtre; suff. -eté (-(i)té). Fréq. abs. littér.: 175.

opiniâtreté [ɔpinjɑtʀəte] n. f.
ÉTYM. 1528; dér. de opiniâtre.
1 Vx. Attachement obstiné à une opinion. Aheurtement (vx), entêtement, obstination. || L'opiniâtreté est le vice… des pécheurs endurcis (Furetière, 1690).
1 J'ai connu cent et cent femmes (…) que vous eussiez plutôt fait mordre dans le fer chaud que de leur faire démordre une opinion qu'elles eussent conçue en colère (…) l'opiniâtreté (est) sœur de la constance au moins en vigueur et fermeté.
Montaigne, Essais, II, XXXII.
2 (…) l'opiniâtreté (…) fait l'hérétique (…) cet opiniâtre qui est hérétique (…) s'érige lui-même dans son propre jugement un tribunal au-dessus duquel il ne met rien sur la terre (…) il est attaché à son propre sens, jusqu'à rendre inutile tous les jugements de l'Église.
Bossuet, Réflexions sur l'écrit de Molanus, II, VIII, I.
3 La petitesse de l'esprit fait l'opiniâtreté, et nous ne croyons pas aisément ce qui est au delà de ce que nous voyons.
La Rochefoucauld, Maximes, 265.
2 (1559). Mod. Persévérance tenace. Constance, détermination, fermeté, volonté (→ Force, cit. 25). || Une opiniâtreté fanatique. Acharnement (→ Atroce, cit. 9). || Opiniâtreté à faire quelque chose. Résolution (→ Désemparer, cit. 2). || Il avait mené à bout tout ce qu'il avait voulu avec opiniâtreté (→ Désir, cit. 9). || Travailler, poursuivre un travail avec opiniâtreté. Ténacité. || Résister, disputer le terrain avec opiniâtreté.
4 Un dépit, une rage inflexible m'aigrit contre tant de revers. Une dure opiniâtreté me tiendra lieu de courage : il m'en a trop coûté d'être sensible; il vaut mieux renoncer à l'humanité.
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, III, III.
5 Avec l'opiniâtreté, l'on vient à bout de tout.
Stendhal, Journal, 12 juil. 1801.
6 Par contre il y a quelque chose de désarmant, de vraiment touchant à voir l'opiniâtreté forcenée, frénétique, l'entêtement, l'efforcement, la persévérance, l'endurance, la force d'illusion sur soi, la méconnaissance de soi, la constance extraordinaire, l'application, le studieux, le sérieux, la patience, le scolaire avec lequel Corneille s'est efforcé pendant toute l'immense deuxième moitié de sa carrière (…) s'est appliqué laborieusement à faire des criminels extraordinaires.
Ch. Péguy, Victor-Marie, comte Hugo, p. 156.
(En parlant d'animaux). || Opiniâtreté d'un chien de chasse. Ardeur. || Cheval récalcitrant qui résiste avec opiniâtreté.
3 (XVIIIe). Par ext. Acharnement, persévérance. || Opiniâtreté d'un effort. || Opiniâtreté d'un combat, d'une défense.
7 Je ne sais pas comment l'opiniâtreté de ces vains et continuels efforts ne m'a pas enfin rendu stupide. Il faut que j'aie appris et rappris bien vingt fois les églogues de Virgile, dont je ne sais pas un seul mot.
Rousseau, les Confessions, VI.
4 (V. 1660). Fig. (Choses). Persistance. || Opiniâtreté d'une fièvre, d'une grippe.
CONTR. Caprice, faiblesse, mollesse. — Versatilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • opiniâtreté — (o pi ni â tre té) s. f. 1°   Trop grand attachement à son opinion, à sa volonté. •   L opiniâtreté, directement opposée à la flexibilité, qui de toutes les qualités est la plus nécessaire pour le maniement des grandes affaires, RETZ Mém. t. I,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OPINIÂTRETÉ — s. f. Obstination forte, trop grand attachement à son opinion, à sa volonté. Grande, extrême, furieuse opiniâtreté. Opiniâtreté invincible. Il soutient cette erreur, ce mensonge avec opiniâtreté.   Il signifie quelquefois, Fermeté, constance. Nos …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • OPINIÂTRETÉ — n. f. Caractère de celui qui est opiniâtre; trop grand attachement à son opinion, à sa volonté. Opiniâtreté invincible. Il soutient cette erreur, ce mensonge avec opiniâtreté. Il signifie aussi Fermeté, constance, persévérance, acharnement. Nos… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • opiniâtreté — nf. => Ténacité …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • acharnement — [ aʃarnəmɑ̃ ] n. m. • 1611; de acharner ♦ Ardeur furieuse et opiniâtre dans la lutte, la poursuite, l effort. ⇒ furie, opiniâtreté. « Il faut travailler avec acharnement, sans que rien vous distraie » (A. Gide). Son acharnement à le défendre. Péj …   Encyclopédie Universelle

  • acharner — [ aʃarne ] v. <conjug. : 1> • v. 1170 au p. p.; → acharné 1 ♦ V. tr. (Chasse) Vx Donner le goût de la chair à (un chien, un faucon). (XIVe) Fig. Vieilli Rendre acharné. « Des soldats qu une férocité naturelle acharnait sur les vaincus »… …   Encyclopédie Universelle

  • récalcitrant — récalcitrant, ante [ rekalsitrɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. • 1696; h. 1551; de recalcitrer « résister avec opiniâtreté » (1120); lat. recalcitrare « ruer », de calx, calcis « talon » 1 ♦ Qui résiste avec opiniâtreté, entêtement. Cheval, mulet… …   Encyclopédie Universelle

  • persévérance — [ pɛrseverɑ̃s ] n. f. • 1160 « continuité d un état de choses »; lat. perseverantia ♦ Action de persévérer, qualité, conduite d une personne qui persévère. ⇒ constance, entêtement, insistance, obstination, opiniâtreté, 1. patience, ténacité,… …   Encyclopédie Universelle

  • tenace — [ tənas ] adj. • 1501; lat. tenax, acis, de tenere « tenir » 1 ♦ Vieilli ou didact. Qui tient, demeure avec autre chose en y adhérant, s y accrochant. Colle tenace. ⇒ adhérent. « Le sec et tenace chiendent » (Claudel). ♢ Par anal. Odeur, parfum… …   Encyclopédie Universelle

  • ténacité — [ tenasite ] n. f. • 1370; lat. tenacitas ♦ Caractère de ce qui est tenace. 1 ♦ Didact. Caractère gluant, visqueux. Ténacité du gluten (dans la préparation de la pâte à pain). Solidité. Ténacité d un alliage mesurée par la charge, la limite de… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»